L’Ascension est un pont… vers le Ciel

by Armagilus on 20 mai 2009

estock_commonswiki_287310_oTous les peuples, battez des mains,
acclamez Dieu par vos cris de joie !
Ps 46

La Solennité de l’Ascension du Seigneur n’est pas un deuil, ni le souvenir nostalgique du départ de Jésus. Elle est au contraire la fête de son triomphe. Sur la Croix et dans la nuit de Pâques, il a vaincu le péché et la mort. Il siège désormais sur son Trône, il est assis à la droite de Dieu.

Car Dieu est le roi de la terre :
que vos musiques l’annoncent !
Il règne, Dieu, sur les païens,
Dieu est assis sur son trône sacré. Ps 46

Désormais, le Seigneur règne. Vivre en lui, c’est accepter qu’il règne sur nous, renoncer à notre caprice, entrer dans une obéissance amoureuse.

De nos jours, c’est l’homme qui règne, à ses risques et périls ; Jésus-Christ est refoulé dans l’intime de la vie privée. Et pourtant, il a droit d’être notre préoccupation de tous les jours et de toutes les heures ! Les anges dirent aux Apôtres : « En la manière que vous l’avez vu monter, ainsi un jour il descendra. » Puissions-nous l’avoir aimé et servi durant son absence avec assez d’empressement, pour oser soutenir son regard lorsqu’il apparaîtra tout à coup ! Dom Guéranger, l’Année liturgique.

Pendant la messe, après l’Évangile, le diacre ou le prêtre va éteindre le Cierge pascal qui a été béni et allumé dans la nuit de Pâques. Il représentait le Christ ressuscité qui est « la Lumière du monde ». Cela ne veut pas dire que nous allons vivre désormais dans les ténèbres. Mais après l’Ascension, l’Église, les chrétiens, ont la mission de prolonger la présence et l’action du Christ dans le monde.

Jésus ressuscité dit aux onze Apôtres : « Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création. » Mc 16, 15

Prolonger la présence du Christ, cela veut dire vivre de son Esprit, l’Esprit saint, qui sera donné à l’Église le jour de la Pentecôte. C’est déjà vivre en esprit de la vie d’en-haut, de la vie du Ciel.

Accorde-nous de vivre, nous aussi, en esprit, dans la demeure du Ciel. Collecte, Missel de s. Pie V.

Enfin, le triomphe du Christ est déjà, en espérance, le nôtre. C’est le Dieu fait homme qui monte au Ciel, avec son corps humain. Désormais, un homme siège sur le trône de Dieu, et nous sommes appelés à trôner avec lui.

Il ne s’évade pas de notre condition humaine : mais en entrant le premier dans le Royaume, il donne aux membres de son Corps l’espérance de le rejoindre un jour. Préface, Missel de Paul VI.

Pour cela, il faut simplement, avec sa grâce, renoncer à notre péché et devenir un saint. Chiche.

Pour les citations scripturaires :
Copyright AELF – 1980 – 2006 – Tous droits réservés

Partager sur:
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • email
  • Print

Autres articles :

  1. Ne pas madoffiser sa vie Chaque jour, nombreux sont ceux qui meurent sur un lit...
  2. Vous saurez (presque) tout. Ce matin La Croix évente l'affaire : le site sacristains.fr...

Leave a Comment

Previous post:

Next post: